Qui sommes-nous ?

L’asbl Groupe Alpha Gembloux (GAGx) existe depuis 1985 et elle a pour mission principale l’apprentissage du français, oral et écrit sous toutes ses facettes à des personnes d’origine belge ou étrangère.

Elle dispense également des formations à la citoyenneté aux personnes d’origine étrangère.

L’asbl regroupe une équipe de 7 travailleurs salariés, dont 5 formatrices et quelques 15 formateurs bénévoles.

Nous disposons de 2 sites de cours à Gembloux, le principal étant situé au
15 de la rue Sainte Adèle et l’autre au 13 de la rue Chapelle Marion .

Les bureaux administratifs sont situés rue Sainte Adèle.

L'histoire du Groupe Alpha Gembloux

Petit histoire d'une équipe qui grandit

Le groupe Alpha de Gembloux est né en 1985, deux ans après Lire et Ecrire, à l’initiative d’un professeur de la Faculté des Sciences Agronomiques. Quelques Marocaines et une Portugaise se sont inscrites. Déjà à cette époque, l’alphabétisation se déclinait majoritairement au féminin, tant chez les apprenants que chez les formateurs.

Les cours répondaient à un besoin de savoir lire et écrire (la plupart des apprenants étant analphabètes dans leur propre langue), mais aussi à un besoin de se rencontrer, de sortir de son isolement. Les cours se donnaient deux heures par semaine dans les locaux du Foyer culturel (dans la « Maison des Pauvres »), d’abord dans le grenier et finalement dans la grande salle de réunion.

Notre matériel était rudimentaire : un vieux coffre en bois, déniché dans une brocante, renfermait un stock de papier, quelques bics, crayons, gommes et des livres de l’enseignement primaire, auxquels se sont ajoutés plus tard des dossiers constitués de documents pratiques, utiles à la vie quotidienne (la poste, la gare, la banque,…).

Et puis le bouche à oreille a fonctionné. Le public s’est étoffé, avec de nouveaux visages, mais aussi de nouvelles nationalités, la population belge n’étant pas ou peu représentée.

En1990, année de l’alphabétisation, le « Manifeste namurois contre l’analphabétisme » est signé, à l’unanimité, par le Conseil communal de la Ville de Gembloux. Il engage les autorités communales à soutenir l’effort d’alphabétisation.

En 1992, un ou deux Belges, masculins de surcroît, osent franchir le pas. Les étrangers s’étonnent : « Comment ? Des Belges qui ne savent pas lire ? ». Il est vrai qu’à cette époque, seule l’armée pratiquait ce dépistage, révélant que 10% des jeunes hommes appelés au service militaire étaient analphabètes ou presque.

Au gré des immigrations résultant des conflits mondiaux, notre population d’apprenants augmente et se diversifie. Les nouveaux émigrés ne sont pas tous des illettrés, certains sont même universitaires. Mais il leur manque la connaissance du français. Nos cours s’adaptent donc à cette nouvelle situation en proposant, entre autres, l’étude du français en tant que langue étrangère. Depuis 2000, une centaine de personnes appartenant à plus de 20 nationalités s’inscrivent, chaque année, au Groupe Alpha Gembloux.

Nous évoluons lentement mais sûrement. L’association de fait est devenue, en 1998, une association sans but lucratif (asbl). L’année suivante, nous avons pu engager des formatrices rémunérées.

Et maintenant ?

Après une période de nomadisme à travers divers quartiers de Gembloux, dans des bâtiments répondant peu ou prou à nos besoins (couloir du cinéma, cuisine du sacristain, salle de bains exiguë d’un appartement, bureaux désaffectés d’une manufacture en faillite, partagés d’ailleurs, certains soirs, avec un groupe de percussionnistes), nous louons actuellement une maison rue Sainte Adèle et occupons 2 locaux de «l’asbl 13» Rue Chapelle Marion, au rez de chaussée du service ISP du CPAS de Gembloux.

Notre matériel logistique et pédagogique s’est considérablement enrichi : nouvelles méthodes audiovisuelles, rétroprojecteur, lecteur DVD, enregistreurs, tableaux, armoires, photocopieuses, ordinateurs, tablettes… bref, tout ce qui est nécessaire aujourd’hui pour organiser des cours de qualité.

Tous les formateurs suivent des formations, en vue d’améliorer leur enseignement, de connaître les nouveautés en matière de pédagogie, de partager leur expérience avec d’autres formateurs.

Et nous organisons annuellement plusieurs ateliers de réflexion quant à notre pratique, afin de toujours progresser et nous remettre en question.

Quelques dates

1985

  • création du Groupe Alpha (initiative privée de Michelle Sterck)

1990

  • année de l’alphabétisation
  • adhésion par le Conseil communal, en séance publique, au Manifeste

1993

  • don de la paroisse protestante de Gembloux

1994

  • subside de la Région wallonne

1995

  • subside de la Région wallonne

1998

  • passage en asbl

1999

  • don de la Fondation Baron Charles Poswick
  • don provenant du bal du bourgmestre Notte

2000

  • action Vivre Ensemble 
  • subside de la Ville de Gembloux
  • engagement d’un formateur salarié à mi-temps
  • don de M. Henriet 
  • don de la Loterie nationale
  • don du Fonds Emile Lacroix 
  • engagement d’un deuxième emploi mi-temps

Nous ont accueillis dans leurs locaux:

1985

  • la Maison internationale

1986

  • le Foyer culturel (Maison des Pauvres)

1995

  • l’Ecole des Devoirs (CPAS)
  • la maison du sacristain
  • le hall du Cinéma Royal (Centre culturel)

1996

  • l’appartement loué par le Centre culturel à côté du Cinéma Royal

1997

  • le Foyer communal

1998

  • l’ancienne manufacture

1999

  • le n°13, rue Chapelle Marion (locaux du CPAS)

2009

  • le n°15, rue Sainte Adèle